Les origines d'Halloween...

 

 

Tous les ans, au 31 Octobre, revient pour moi le moment de revêtir ma plus belle robe de sorcière, accompagnée de mes pinceaux magiques... C'est une joie pour moi, d'accompagner les petits comme les grands enfants, dans leur transformation

le temps d'une journée et d'une nuit ; en exprimant ainsi leur magie, tout en accueillant leurs peurs et notamment celle de

l'autre monde et de la mort.

Car il y a bien longtemps déjà, on célébraient la vie et la mort, lors de la première pleine lune de Novembre.

Laissez-moi vous conter les origines d'Halloween...

 

Il y a plus de 3000 ans, le peuple celte était présent sur une grande partie de l'Europe.

Les celtes étaient profondément reliés à la nature. Pour eux, l'année était divisée en deux, la saison claire et la saison sombre. Samhain qui signifie "rassemblement" marquait alors le passage entre ces deux périodes, avec la fin des travaux dans les champs et le repos de la terre.

 

Pour le peuple celte, Samhain était la célébration la plus importante de l'année.

C'était une fête sacrée qui marquait la fin d'un cycle et le commencement d'un nouveau.

En rentrant dans cette période plus sombre, Samhain était symbole de courage.

Le courage d'affronter ses peurs, d'accueillir ses zones d'ombres pour mieux laisser place à notre lumière intérieure.

Samhain était également le symbole de nos racines, de nos origines...

 

En effet, cette période était synonyme du passage de la lumière à l'ombre, ainsi que de notre lien avec nos ancêtres.

Une période hors du temps, où la frontière entre le monde des vivants et celui des morts était la plus fine ;

et qui permettait le contact avec l'invisible et l'autre monde...

Pour les celtes, cette période voyait les âmes défuntes retourner auprès de leurs familles (comme Dia de Muertes, célébrée au Mexique). C'était un moment pour honorer et remercier ceux qu'ils aimaient et qui les avaient quittés.

On célébraient ainsi nos ancêtres et leur sagesse, mais aussi notre mère la Terre d'où nous venons tous, ainsi que le recommencement, le renouveau ; en allumant d'immenses feux de joie.

Les familles éteignaient leurs cheminées et revenaient allumer leurs foyers avec une braise de ces immenses feux de joie.

Les druides, les sages et enseignants du peuple celte, qui tiraient une grande partie de leurs savoirs de la nature ;

célébraient Samhain par ces rituels sacrés.

 

Quand Samhain devient Halloween...

Au VIII Siècle, les romains qui avaient de plus en plus de pouvoirs, remplacèrent le culte de la terre chez les celtes, par le christianisme ; transformant ainsi Samhain par la Toussaint que nous connaissons aujourd'hui. Les migrations des celtes, irlandais, écossais aux Etats Unis

célébraient cette fête sous le nom de "All Hallow's" ou "Soirée Sainte" ;

qui devint ainsi Halloween.

Et fit sa réapparition chez nous, en France dans les années 2000.

 

La tradition de Samhain a toutefois perdurée, notamment en Bretagne et dans le nord de la France. On creusaient ainsi des lanternes dans des navets ou betteraves, pour remplacer les feux de joie ; et célébrer le feu source de vie. Aujourd'hui, les betteraves et navets ont été remplacé par des citrouilles, plus faciles à travailler. Et Samhain est de nouveau célébrée, avec joie par de plus en plus de bretons, heureux de renouer avec leurs racines.

 

 

 

Ce soir du 31 Octobre, en déguisant votre enfant en sorcière ou diablotin,

ou bien en offrant des bonbons aux enfants gourmands ; prenez le temps

de leur conter cette histoire.

Les origines d'une fête millénaire, qui représente nos racines, notre lien

à la Terre, au cycle de la vie, ainsi qu'à nos pouvoirs de transformation.

Afin de célébrer Halloween, Samhain loin du monde matériel et commercial ;

en communion avec les cycles de la vie, nos ancêtres, l'invisible, 

et notre magie intérieure...

 

krystel artiste